Texte à méditer :  "Nous avions un réseau, les avions (tous payés), et les hommes pour les faire marcher ainsi qu'un certain savoir faire... mais cela n'a pas suffit."   Alain Norget
Air Inter Virtual Airline
La Compagnie

Fermer Animations

Fermer Compagnie

Fermer Inscription

Fermer Instruction

Fermer Le Musée

Fermer Prométhée

Fermer Réseau

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
53 Abonnés
Webmaster - Infos
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

logo001.gifInstruction - Altitudes Pression / Densité

Altitude Pression Vs Altitude Densité

Pour ceux qui sont intéressés, voici la règle pour trouver l’altitude Densité (Zd) connaissant l’Altitude Pression (Zp) et la Température statique (T°s)
Zd = Zp +/– 120 ft par degré en plus ou en moins de la température standard (T°std) :


Exemple N°1:

Zp = 10 000 ft.
Calcul de T°std à 10 000 ft : (à Zp : 0 ft +15°C) -2°c par 1000 ft) : +15° - ( 2° x 10) = -5°C

Donc à Zp10 000 ft la Tstd est de – 5°

Si la Température extérieure statique Ts est de + 6°C on a en plus car Ts > T°std :
Zd =10 000 ft + (120 ft X 11) = 11320 ft.


Exemple N°2 :

Zp = 30 000 ft ; T°std = - 45° si Ts = - 20°c dans ces conditions la Ts > de 25°c à la T°std, donc + 120 ft par degré en plus : 120 X 25
Zd = 30 000 ft + (120 X 25) = 33 000 ft


Attention :
 

-Cette formule est valable que si l’on connaît le Ts réelle ! car il y a un réchauffage différent selon le type de thermomètre.

-Le réchauffage de la température lue sur un thermomètre d’arrêt est fonction de la Vitesse Propre Vp  (True Air Speed).
Ce réchauffage est de :
+ 1,9°c à 120 kt ; + 3°c à 150 kt ; + 5,3°c à 200 kt ; + 11,9°c à 300 kt ; + 21°c à 400 kt ; + 32,8°c à 500 kt

-Ce réchauffage n’est plus que de 84% lu sur un thermomètre à frottement d’où :
+ 1,6°c à 120 kt ;  + 2.5°c à 150 kt ; + 4,5°c à 200 kt ; = 10°c à 300 kt ; +17,6°c à 400 kt ; + 27,5°c à 500 kt

Il est évident que pour le calcul mental en vol on arrondit au plus près !

A savoir que sur les avions modernes la correction de température d’arrêt est appliquée par les ordinateurs de bord, en fonction du MACH.
Sur L’Airbus A300  (et sur les A320 et supérieur), la Température d’Arrêt Totale (TAT), (Total Air Temp), est corrigée par deux modules (informatiques). Le premier module reçoit l’info du module MACH et en donne : la TAS (True Air Speed), (Vp in french !), le deuxième module la TAT est corrigée en SAT (Static Air Temperature).
Donc sur L’A300 l’indicateur SAT situé au dessus de l’indicateur de position des trains d’atterrissage, est à lecture directe de la Ts (sans correction).

Roland IT022


Date de création : 29/01/2010 @ 11:38
Dernière modification : 04/02/2010 @ 19:58
Catégorie : Instruction
Page lue 11605 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article


^ Haut ^